DE FR
Informations générales News

Les dernières conclusions issues de la recherche et de la pratique.

Articles 1 - 5 / 60


Syndrome des jambes sans repos (Restless-legs-syndrome), fatigue et carence en fer

Tant le syndrome des jambes sans repos que la fatigue chronique peuvent être le signe d’une carence en fer sans anémie. Dans un article paru dans la Wiener Medizinischen Wochenschrift, B. Wurzinger et P. König ont donné un aperçu des caractéristiques de ces deux états lors de carence en fer, et fait la synthèse d’aspects cliniques importants tels que la fréquence, l’origine, le diagnostic et le traitement.


Les nouvelles directives de l‘ESC préconisent une substitution de fer par voie intraveineuse chez les patients atteints d’insuffisance cardiaque et carencés en fer.

Les directives 2016 de l’ESC présentées dans le European Heart Journal recommandent d’évaluer si les patients nouvellement diagnostiqués avec une insuffisance cardiaque présentent des carences en fer et de traiter par carboxymaltose ferrique (Ferinject®) les patients symptomatiques atteints d'insuffisance cardiaque systolique et carencés en fer.

European Society of Cardiology


Méta-analyse établit lien entre le traitement de la carence en fer par voie intravéneuse et la réduction du taux d'hospitalisation et de décès cardiovasculaires chez les patients souffrant d'ICC systolique

Cette méta-analyse, qui a été présentée lors du Congrès 2015 de la Société Européenne de Cardiologie (European Society of Cardiology; ESC), a été réalisée sur la base de quatre essais en double aveugle achevés, menés chez des patients ambulatoires souffrant d'insuffisance cardiaque chronique (ICC) systolique et de carence en fer (CF), qui ont comparé l'efficacité et la sécurité du traitement à base de fer intraveineux par Ferinject® (fer-carboxymaltose) contre placebo.

ESC 2015, Londres


Recommandations du Swiss Medical Board en matière de substitution martiale orale et parentérale

Le Swiss Medical Board a étudié la question de la substitution martiale adéquate en cas de carence en fer sévère.

Bulletin des médecins suisses, 51/52. 17.12.2014


L'anémie rénale : Le fer administré par voie intraveineuse constitue un traitement de première ligne suffisant

De nouvelles données d’études montrent que les patients non dialysés souffrant de maladies rénales chroniques (IRC ND) et d'anémie ferriprive peuvent être correctement traités par une administration intraveineuse de fer. Par rapport à une administration orale de fer, le carboxymaltose en i.v. (CMF, Ferinject®) a permis de repousser le besoin de recourir à des traitements complémentaires de l’anémie. Afin de stabiliser les patients sur le long terme, la dose de CMF doit être ajustée de sorte à maintenir des valeurs de ferritine entre 400 et 600 µg/l.

51e congrès ERA-EDTA 2014, Amsterdam, Vifor Pharma Symposium


Articles 1 - 5 / 60

 
Advisory Board
Une équipe d’experts vous garantit des informations actualisées et de qualité. Elle se compose des membres suivants:
  • surbek_daniel_prof_10
    Prof. D. Surbek
    Berne
  • 195357_ walter alfred wuillemin
    Prof. W.A. Wuillemin
    Lucerne
  • iron-paatientenseite
    check-ton-fer.ch
  • 10 IRON ACADEMY
    10th IRON ACADEMY
    Lausanne, 15 Mai 2017
    Zürich, 1. Juin 2017
  • Injections de fer lors d’insuffisance cardiaque
    Recommandations de l‘ESC